rémy devèze

journaliste- JRI-monteur-réalisateur

brest, TV, formation

Formation à la télé Quartiers de Brest

Je rentre d’une semaine de formation aux outils vidéo donnée à Brest.
Cadre de cette formation : un projet de télévision impliquant les habitants de trois quartiers réputés difficiles de la ville : Kerourien, Kérédern et Pontanézen. Le jour de mon arrivée, Libération consacrait d’ailleurs une double page au quartier de Pontanézen et à son imam salafiste. Mais il ne faut pas se fier à ce qu’on peut lire dans la presse. Les quelques jours passés sur place ont été bien loin du portrait catastrophique brossé dans Libé.


brest 4

La télévision interquartiers brestoise est animée par une équipe d’habitants bénévoles qui veulent tisser du lien social, mettre en avant les compétences locales et donner de leur quartier une image plus conforme à ce qu’ils y vivent au quotidien. Je vais continuer à les aider, dans les semaines qui viennent , à apprendre à réaliser des reportages et à enregistrer des plateaux.

Derrière ce projet se trouve mon ami David Levaufre qui travaille dans une structure d’information et d’accompagnement vers l’emploi. Les animateurs des trois maisons de quartiers et centre sociaux concernés sont également impliqués. Je les remercie tous de leur accueil et du travail qu’ils réalisent. J’ai aussi une pensée émue et une grande tendresse à l’égard de tous les bénévoles impliqués dans ce projet que j’ai eu le grand plaisir de former ces derniers jours.

telegramme